Le 29 février dernier, Bad Bunny dévoilait au monde entier un nouvel album baptisé “YHLQMDLG”. Traduction? YHLQMDLG signifie «Yo Hago Lo Que Me Da La Gana», «Je fais ce que je veux » en espagnol. 

Quelques jours seulement après sa sortie, l’opus explose déjà tous les records. Plus de 70 millions de lectures sur Spotify et 25 millions sur Apple Music. Bad Bunny a également réussi à se positionner dans le Top 50 Espagne, quelques heures après la sortie de l’album. 

Si son nouvel opus a été promu sur différents écrans emblématiques du Times Square ou encore Shibuya Crossing à Tokyo, les fans sont conquis.

Composé de 20 nouveaux titres inédits, l’artiste en a profité pour collaborer avec de grands artistes du moment comme Archange, Anuel AA, Daddy Yankee, Duki, Jowel et Randy, Kendo Kaponi, Mora, Myke Towers, Pablo Chill-e, Ñengo Flow, Sech ou encore Yaviah.

On sait déjà que les chansons La Difícil, Ignorantes et La Santa figurent parmi les 10 chansons les plus écoutées.

Avant de vous donner notre analyse approfondie de cet album, découvrons ensemble qui se cache derrière “El Conejo Malo”, pour mieux comprendre ce projet si cet artiste vous était jusqu’à présent inconnu !

Qui est Bad Bunny ?

Qui est Bad Bunny ?

Benito Antonio Martinez Ocasio de son vrai nom, sort son premier single “Diles” avec Ozuna, Farruko et Arcangel en 2017. Grâce à ce morceau, il devient rapidement l’un des favoris parmi les jeunes en Amérique du Sud.

À 26 ans, le chanteur portoricain domine largement l’industrie musicale latine. Et pour cause…

Il a récemment chanté aux côtés de Shakira et J. Lo lors du show d’ouverture du Super Bowl. 

L’artiste a pris la tête des nominations de la prochaine cérémonie des Billboard Latin Music Awards 2020 qui aura lieu le 23 avril 2020 à Las Vegas. Avec 14 nominations, dont la catégorie de l’Artiste de l’annéeBad Bunny est à égalité avec Ozuna, Daddy Yankee et J.Balvin qui ont reçus 12 nominations. Il a également reçu trois nominations aux Grammy Awards 2020.

Bad Bunny est également un artiste très engagé. Sa récente apparition dans The Late Night With Jimmy Falloon a fait le buzz : il a enfilé une jupe pour dénoncer le sexisme. Depuis, il multiplie les séquences où il se travestie sur Instagram.

Enfin, Il a bataillé avec ses amis Residente et Ricky Martin pour aider à évincer le gouverneur de Porto Rico.

Anecdote : Connaissez-vous l'étymologie de "Bad Bunny" ?

 

Il semblerait que le nom artistique de Bad Bunny viendrait d’une photo de lui en maternelle, l’air malveillant, portant un déguisement et une paire d’oreilles de lapin qu’il avait été forcé de mettre.

Zoom sur : YHLQMDLG

Après X100PRE en 2018, pour son deuxième album Bad Bunny change de cap. Il établi une stratégie pour que les générations futures d’artistes urbains fassent des déclarations audacieuses comme lui.

L’album s’ouvre sur une réinterprétation retro-vintage avec Si Veo a tu Mama. Bad Bunny montre une gamme vocale ludique et inattendue qu’il n’avait jamais partagée auparavant.

Immédiatement après le morceau d’ouverture excentrique, l’album prend un tournant dur avec des chansons comme La Dificil, où il évoque un chagrin d’amour, Pero Ya No et la collaboration avec Daddy Yankee, La Santa.

Enfin, <3, est peut-être son moment le plus sensible. Dans ce dernier morceau, Bad Bunny remercie ses fans de l’avoir soutenu ces dernières années et fait des aveux surprenants. La renommée et la pression lui sont parvenues et, après la sortie de son troisième album prévu pour décembre 2020, il prévoit d’arrêter la musique pour de bon.

 

On vous laisse découvrir l’album, disponible sur toutes les plateformes !