SCH, avec son nouvel album Rooftop, a misé sur un véritable changement d’identité visuelle et musicale. Un peu plus d’un an après avoir découvert son album JVLIVS, il est de retour avec une nouvelle pépite. Alors en attendant le Tome 2 de JVLIVS 

Si l’on avait déjà commencer à se faire une idée sur le contenu du projet, c’est que SCH avait dévoilé deux extraits. Les titres R.A.C et Ca ira ont été dévoilés sur Youtube en novembre dernier..

Depuis le 29 novembre, ce sont les 19 titres et les 3 bonus que vous pouvez écouter avec de nombreuses collaborations. On y retrouve donc Gims, Ninho, Rim’K, Heuss L’enfoiré, Capo Paza et  Soolking.

Une fois encore, le pari est amplement réussi. Une troisième position au Top Albums et le premier démarrage urbain la semaine de sa sortie !

Qui est SCH ?

Qui est SCH ?

Arrivé dans le rap en 2015 avec A7, son premier album, SCH aura su se faire entendre et se démarquer dès ses débuts. Un personnage fort, porté par une longue chevelure et une inspiration pour la mafia italienne. Originaire d’Aubagne mais avec des racines allemandes, SCH est donc à part.

Le succès a désormais frappé à la porte du rappeur qui a déjà révélé pas moins de cinq albums depuis 2015. A commencer par A7, l’ayant propulsé grâce à des titres comme Champs-Elysées, ou Gomorra. Le clip de ce dernier a été tourné dans la célèbre cité Scampia, à Naples. Le S est par la suite revenu avec Anarchie en 2016 et Deo Favente en 2017.

SCH nous gâte en attendant JVLIVS II…

Le rappeur qui a grandi à Marseille revient avec un album plus classique que le dernier, JVLIVS.  SCH rappe ses thèmes de prédilections : le quartier et ses halls, les femmes, les armes, et ses racines.

En 2018, il changeait de direction avec la sortie de JVLIVS après avoir vécu des moments douloureux dans sa vie personnelle. Un album dans lequel sa facette la plus cinématographique était mise en scène, entraîné par les titres OttoBénéfice, ou Le Code. Une ambiance sudiste avec des guitares et une atmosphère de camora. Un album particulièrement salué par la critique médiatique, comme par celle du public.

Alors en attendant une suite à cette « perle », qui est annoncée et attendue depuis plusieurs mois sous le nom de JVLIVS 2, l’album Rooftop apparaît comme un retour à la réalité. Celle de sa vie, d’Aubagne, où il habite, celle de Julien Schwarzer, de son vrai nom.

Une grande part de violence est toujours présente dans la musique de SCH. Il s’attarde régulièrement sur la figure de son père décédé, sur celle de sa mère qui a travaillé pour deux. Mais aussi sur celle de ses grands-parents. Toujours ces références mafieuses, dans la culture d’un homme qui vit toujours près de ses racines, à Aubagne, dans un environnement familier.

Il le disait déjà dans Bénéfice en 2018 : “J’pourrais m’enfuir, quitter la zone, mais la vérité c’est que je l’aime à mort”.

Rooftop, c’est l’album d’un Homme qui peut changer de vie, changer de catégorie, mais qui ne changera jamais vraiment.

 

On vous laisse découvrir l’album, disponible sur toutes les plateformes !